Déjà marathonien ? Montez sur 100km.

Cette idée vous trotte dans la tête mais vous effraie autant qu’elle vous attire ? Normal c’est le double de la distance du marathon. Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas de vous entrainer deux fois plus pour arriver à courir votre premier ultra…

La préparation d’un 100km n’est pas si différente de celle d’un marathon. Bien sûr, les sorties longues et le volume d’entrainement sont sensiblement plus importants mais ce n’est pas pour autant qu’il faut abandonner les séances de qualité. Il ne suffit pas d’aligner les kilomètres pour devenir un cenbornard !

Les différences essentielles résident avant tout dans la gestion des allures et la durée de l’épreuve. En effet, une telle distance imposte d’adopter un rythme lent et inhabituel qu’il n’est pas forcément aisé d’appliquer en début de course. Contrairement au marathon, à l’allure de 100km, il n’y a pas de signal physiologique pour vous renseigner sur un éventuel surrégime. Et lorsque les premiers signes apparaissent, il est déjà trop tard. Il est donc essentiel de posséder une bone dose de sagesse de d’humilité.

Cet article a été publié dans Course. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s