10km et semi : distance raisonnable, plaisir maximal !

A l’inverse du marathon qui impose une préparation de longue haleine et une grande expérience pour s’améliorer, les distances inférieures permettent de progresser rapidement, pour peu que l’on y consacre un entrainement adapté.

Jusqu’au semi marathon

En général, une débutante se contente de courir tranquillement à allure régulière et identique ses deux ou trois sorties hebdomadaires. Si cette démarche est louable pour entretenir et améliorer votre santé, courir au feeling et selon un rituel monotone ne permet pas de retirer le meilleur de votre potentiel physique. Que ce soit pour simplement venir à bout d’une distance distance inhabituelle ou améliorer votre record personnel, vous devez varier les allures : être capable de courir plus vite sur de très courtes distances, mais aussi de courir très lentement pour pouvoir allonger un peu la durée de vos sorties. Au total, vous n’augmenterez pas le temps que vous accordez au running par exemple 3 heures par semaine mais vous progresserez plus rapidement.

Cet article a été publié dans Course. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s